18 mars 2018

Mettre les noms les braconniers sur l'internet

Les violations

La plupart des violations aux Règlements de la Faune du Québec, font l'objet d'une mention, qui s'apparente à celle-ci: ''Le défendeur fait l'objet de deux constats d'infraction:  un premier pour avoir chassé le gros gibier, sans être titulaire d'un permis prévu à cette fin, et un second pour avoir tué des femelles, au-delà de la quantité déterminée par règlement.


Les agents de conservation, passent des centaines d'heures de patrouille à chaque mois, pour protéger nos ressources fauniques et pour l'application des règlements. Certains de ces règlements concernent différentes amendes, pour ceux qui sont condamnés pour  les avoir enfreint. La plupart des défendeurs coupables , sont condamnés à payer une amende (que je considère ridicule) de $1825.00 et/ou $1875.00, avec ou sans les frais. Les braconniers devraient faire l'objet de plus de montants d'amendes.

s

  • Birds and mammals taken in violation of the code are prosecuted as a felony. If you are a hunter, it is important to know when and where you may hunt. You also must be careful to acquire the appropriate licenses prior to going out. Part of getting this license is attending a hunter safety course. If you take a mammal without the proper permit or seal, you will be issued a fine from $250 to $2,000 and can be imprisoned for up to one year, but only if the offense is not worthy of being charged as a felony. The felony markers change every year based on whether or not an animal is considered endangered.

Misdemeanor Rules

  • Unless specifically stated, such as for mammals and birds, breaking the code is a misdemeanor and can result in a $1,000 fine at most. But along with that fine, you can spend up to six months in the county jail. This is a general rule, and there are ever-changing types of exceptions, which cost significantly more


Read more : http://www.ehow.com/list_6712955_california-fish-game-enforcement-penalties.html
Devrait-on dévoiler les noms

Pendant plusieurs années les violations les plus importantes rapportées, se rapportent avec les intrusions sur les propriétés privées. Mais depuis quelques années la chasse sans permis, la chasse de nuit avec un projecteur,  ainsi que le nombre de bêtes abattus, sont parmi les infractions les plus répandues.


La plupart de ces décisions sont rendues plusieurs années, après les évènements, qui ont mené les agents de conservation sur place. Ne devrait-on pas amender, la Loi sur la conservation de la faune afin d'être plus expéditif, de dévoiler publiquement les noms des personnes reconnus coupables, sur le site du ministère de la faune, l'infraction en cause et les amendes imposées.

Ceci aurait pour effet d'isoler définitivement, et de pointer publiquement les braconniers, peu respectueux de la faune.

C'était une suggestion au nouveau Ministre Luc Blanchette.

C'était l'opinion du blogueur en ce 18 mars 2018.

André Nanook Simard
Publier un commentaire

Articles les plus consultés

Articles antérieurs archivés par mois